Haut


 

Cadran solaire
du Mont Sainte-Odile
à Ottrot (67)

 

Le cadran solaire du Mont Sainte-Odile, situé sur la commune d'Ottrot dans le département du Bas-Rhin, est un des plus célébres d'Alsace.
Il conviendrait de dire plutot "les cadrans solaires" car il s'agit en fait d'un bloc gnomonique comportant 26 faces. Sur chacune d'elles (mis à part les faces supérieure et inférieure) a été gravé un cadran solaire.

Le cadran solaire a été placé sur la terrasse du monastère qui domine la plaine d'Alsace.
Des moines cisterciens créèrent en 1133 l'abbaye de Neubourg près de Dauendorf en bordure de la forêt de Haguenau. A la Révolution Française, l'abbaye de Neubourg  fut pratiquement entièrement détruite : il ne reste aujourd'hui qu'un porche et des murs. Beaucoup de biens, de matériels de construction (briques, tuiles, encadrement de portes, ...) furent disséminés un peu partout en Alsace. C'est ainsi que ce bloc gnomonique conçu et réalisé au XVIIIème siècle par des moines de l'abbaye de Neubourg fut installé en 1935 (voir inscription du piédestal) au Mont Sainte-Odile.

 

 

 

 

 

 

Le cadran solaire en grès rose des Vosges au premier plan avec en arrière-plan la statue de Sainte-Odile bénissant son pays, puisqu'elle est née à Obernai au VIIIème siècle.

 

 

Le cadran solaire comporte quatre parties : le piédestal, le bloc des armoiries, le bloc gnomonique polyédrique avec ses 24 cadrans solaires et une sphère sommitale.

 

 

 

 

 

Le piédestal : il s'agit d'un socle cylindrique d'environ 90 cm de hauteur comportant une devise latine encadrant les armoiries de l'Evêque de Strasbourg, puis en dessous l'année (1935) de son installation au mont Sainte-Odile.

 

 

 

 

 

 

 

ASPICIS VMBRA FVGAS
NOSTRAS VT
TEMPERET HORAS

VMBRAS VMBRA REGIT
PVLVIT ET
VMBRA SVMVS

Tu vois comment l'ombre en fuyant
règle nos heures

l'ombre commande aux ombres,
nous ne sommes qu'ombre et poussière;

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bloc des armoiries : il s'agit d'un bloc parallélépipédique comportant sur ses quatre faces les armoiries des Evêques de l'Abbaye de Neubourg.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bloc gnomonique : il s'agit d'un bloc en forme de petit rhombicuboctaèdre (polyèdre à 26 faces : 18 carrés et 8 triangles). Comme les faces supérieure et inférieure ne sont pas disponibles, il reste donc 24 faces pour 24 cadrans solaires différents. Ils se répartissent en 8 cadrans carrés verticaux (inclinaison : + 90°), 8 cadrans carrés inclinés de +/- 45° et 8 cadrans triangulaires equilatéraux inclinés de +/- 54,75°.
Chaque cadran comporte des lignes horaires calculées en fonction du lieu géographique pour lequel il se rapporte (Suisse, Afrique, Perse, ...). Tous ces cadrans ne donnent donc pas la même heure.

 

Nord-Ouest

Ouest

Sud-Ouest

Sud

Sud-Est

Est

Nord-Est

Nord

 

Anglico Cantuariense
 (Angleterre Cantorbéry) 

Horol: Madritticum
(cadran Madrid)

Horol: Helvet. Surrente
(cadran Suisse Sorrente)

Horo Antiquorium
(cadran antique)

Assirico Persicanum
5assyrie Perse)

AEgypto Alexandrie
(Egypte Alexandrie)

Horol Antiochensis
(Cadran Antioche)

Horol AEthiopicum
(cadran Ethiopie)

 

 

 

 

 

 

 

 

Mexic. Americanum
 (Mexique Amérique) 

Horol: Parisiense
(cadran Paris)

Assyrio Niniviticum
(Assyrie Ninive)

Horolog: Alsatico Galicum Nostrum
(notre cadran France Alsace)

Horolog. Italicum
(heures italiques)

Arabico Babylonicum
(Arabie Babylone)

Hor: Indianum
(Cadran Inde)

 Atlantico Gallicum
(France Occidentale)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Horol. Cypricum.
 (Cadran Chypre)

Composicil. Jacobicum
(St Jacques de Compostelle)

Horol: Viennense
(cadran Vienne)

Constantinop. Graecum
(Constantinople Grèce)

Congo Africanum
(Congo Afrique)

Orche Chaldaicum
(Chaldée)

Horol Japanense
(Cadran Japon)

Hierosolymo Hebraicum
(Jérusalem Hébreux)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sphère sommitale : au sommet de l'ensemble gnomonique a été placé une sphère sur laquelle sont indiqués sur une bande centrale les noms latins des différents vents. Ces noms ont été positionnés sur cette bande centrale en fonction de la direction préférentielle de ces vents.

 

Une brochure rédigée en 2006 par Alfred Roth, membre de l'association Dasypodius, décrit le Cadran Solaire Géographique de Mont Sainte-Odile. Il est en vente à la librairie de l'abbaye du Mont Sainte-Odile.

De même on pourra consulter le
site de Jean-Marie Poncelet sur les cadrans du piémont vosgien.

 

 

 

© Copyright et photos de Serge LAGIER - Vous êtes priés de contacter l'auteur de ce site pour toute exploitation de ses photos.

Dernière mise à jour : 2 septembre 2009


Bas